Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Centrale nucléaire de Fukushima: Vigilance aux frontières algériennes    Mer 11 Mai - 11:34

par Djamel B.

Les services de contrôle et de la répression des fraudes du ministère du Commerce au niveau des frontières nationales ont été appelés à exercer une « vigilance accrue » dans le contrôle des produits notamment alimentaires importés, à la suite de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon. Selon l'APS qui cite le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes du ministère, M. Abdelhamid Boukahnoune, les services de contrôle ont été instruits pour développer une vigilance accrue dans le contrôle des produits importés. Le responsable qui s'exprimait en marge d'une journée nationale sur la sécurité des denrées alimentaires a indiqué que ses services ont été alertés dès le déclenchement de l'accident nucléaire, à l'instar des mesures sanitaires de protection prises par les autres pays. Les agents de contrôle sont outillés d'instruments spécifiques pour mesurer le niveau de radiation, « s'il y en a », précise M. Boukahnoune, soulignant, tout de même, que l'Algérie n'importe pas beaucoup de produits du Japon notamment les produits alimentaires. « Notre souci est de vérifier l'origine de ces produits importés d'autres pays autres que le Japon », a-t-il précisé. D'autres pays avaient déjà pris des mesures strictes au niveau des ports au lendemain de l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima. Le 15 avril dernier l'Union européenne avait décidé de rehausser les niveaux d'alerte lors des contrôles de radioactivité sur les navires arrivant du Japon.

Le commissaire à l'Energie Gunther Oettinger avait indiqué que les navires sont déjà contrôlés au départ du Japon et l'UE exerce un deuxième niveau de contrôle à l'arrivée « car nous voulons écarter tout risque, même le plus petit, pour les personnes qui travaillent dans les ports », a expliqué le commissaire dans un communiqué. Le niveau naturel de radiation est de 0,1 microsievert par heure et les contrôles effectués sur les navires en provenance du Japon se feront avec un seuil de tolérance ajoutant 0,2 microsievert par heure au niveau de radiation naturel, a précisé le commissaire.

Au-dessus de ce niveau, les appareils de contrôle doivent donner l'alarme. En cas de contamination, le navire doit être lavé et les ouvriers protégés. Il y a lieu de rappeler que de légères traces de radioactivité avaient été détectées dernièrement sur trois conteneurs en provenance du Japon dans le port belge de Zeebrugge près de deux mois après l'accident.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5152917






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.forumotion.com/
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Japon: arrêt de 2 réacteurs nucléaires   Mer 31 Aoû - 16:21

Japon: arrêt de 2 réacteurs nucléaires supplémentaires, 80% du parc stoppés







Les compagnies d'électricité Kyushu Electric Power et Shikoku Electric Power s'apprêtent à arrêter pour maintenance d'ici dimanche deux de leurs réacteurs nucléaires, respectivement les 42e et 43e mis hors service au Japon sur un total de 54, soit quelque 80%.
Les réacteurs japonais doivent être stoppés pour des contrôles réguliers durant 75 à 90 jours tous les treize mois environ.
L'unité Sendai N°2 (sud-ouest) de Kyushu Electric Power, qui avait été remise en activité début août 2010, sera arrêtée jeudi, et la tranche Ikata N°1 de Shikoku Electric Power, relancée également dans les premiers jours d'août 2010, sera stoppée dimanche, ont précisé séparément les deux compagnies.
A partir de jeudi, Kyushu Electric Power n'aura plus que deux réacteurs en service sur six, et Shikoku Electric Power un sur trois à compter de dimanche.
De fait, au total, il ne restera plus à la fin de la semaine que 11 réacteurs en exploitation commerciale dans tout le Japon, sur un parc de 54 unités, ce qui ne représentera qu'un cinquième de la capacité de puissance de l'ensemble. Cinq unités supplémentaires doivent en outre être arrêtées d'ici au 31 décembre, tandis que nul ne sait quand seront réactivés celles déjà stoppées.
A la suite du tremblement de terre et du tsunami qui, le 11 mars, ont engendré l'accident à la centrale nucléaire Fukushima Daiichi, une quinzaine de réacteurs ont été subitement arrêtés dans les centrales du nord-est, puis deux autres tranches présentant des risques à Hamaoka (centre).
Le redémarrage de tous les autres réacteurs stoppés pour maintenance ou à cause des secousses sismiques est conditionné à de nouveaux tests de résistance (notamment vis-à-vis des catastrophes naturelles) et à l'approbation des autorités locales, ce qui retarde l'échéancier habituel.
La réduction de capacité de production électrique nucléaire force les entreprises et particuliers à minimiser leur consommation.
L'ex Premier ministre de centre-gauche Naoto Kan s'était prononcé pour une réduction progressive de la part de l'énergie nucléaire au Japon, un avis partagé par une large majorité de la population selon les sondages.
Son successeur, Yoshihiko Noda, élu mardi, est favorable à un redémarrage des unités dont la sécurité aura été confirmée


http://www.elwatan.com/depeches/japon-arret-de-2-reacteurs-nucleaires-supplementaires-80-du-parc-stoppes-31-08-2011-138171_167.php






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.forumotion.com/
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires   Jeu 1 Sep - 15:05



Fukushima : Message d'un père de famille Français au Japon






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires   Ven 23 Sep - 14:27

Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires d'ici à 2030

Citation :
Six mois après la catastrophe de Fukushima au Japon, la plupart des pays industrialisés, et surtout émergents, continuent à plébisciter l'atome, estime l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). C'est du moins l'un des grands enseignements de la 55e assemblée générale de l'agence, qui rassemble jusqu'à vendredi 23 septembre, 151 pays au siège viennois de l'agence onusienne.

Même si l'AIEA a légèrement abaissé ses prévisions pour 2030, elle mise toujours sur la construction d'au moins 90 réacteurs dans le monde. Dans son scénario optimiste, elle n'exclut pas que ce chiffre puisse grimper à 350, une croissance essentiellement portée par les pays émergents, a souligné le chef du département statistiques de l'agence, l'Allemand Hans-Holger Rogner.

L'ASIE N'Y RENONCE PAS

"Le rôle de l'énergie nucléaire en tant que source d'approvisionnement en électricité sûre, fiable et propre, et en tant que réponse aux inquiétudes" concernant le "changement climatique ne doit pas être sous-estimé", a souligné le directeur de l'Agence de l'énergie atomique indienne, Srikumar Banerjee. L'Inde, état en pleine croissance et avide d'énergie, prévoit toujours "une forte expansion" dans le nucléaire, a-t-il ajouté, évoquant des études estimant qu'un accident similaire à celui de Fukushima était improbable dans le pays.

La Chine devrait de son côté délivrer des autorisations pour de nouveaux projets début 2012, après les avoir gelées à la suite de la catastrophe, le temps d'inspecter les installations du pays, a indiqué récemment le journal économique Zhongguo Zhengjuan Bao.

La Corée du Sud, qui produit 40 % de son électricité via ses 21 réacteurs, prévoit aussi d'en construire de nouveaux, souligne l'ambassadeur Cho Hyun : "Les gens savent que nous devons conserver cette source d'énergie. La Corée est un pays industrialisé qui a besoin d'une électricité fiable et bon marché", a-t-il indiqué. Un basculement vers des énergies renouvelables, comme le solaire ou l'éolien, "demande des investissements énormes" et n'est pas possible du "jour au lendemain", a-t-il argumenté.

Un autre grand pays émergent, le Brésil, a aussi réaffirmé ses projets de construction de réacteurs, de même que l'Afrique du Sud, non sans avoir au préalable procédé à des tests de sûreté pour tirer les leçons de Fukushima, a déclaré l'ambassadeur sud-africain auprès de l'AIEA, Xolisa Mfundiso Mabhongo. "Comme d'autres, nous étions convaincus que nous ne pouvions pas conserver une approche routinière sur la sûreté nucléaire", a expliqué le diplomate.

DU NUCLÉAIRE OUI, MAIS SÛR

L'assemblée générale de l'AIEA a d'ailleurs entériné jeudi un plan d'action visant à renforcer la sûreté des 432 centrales dans le monde, invitant notamment les pays à accepter davantage de visites d'experts internationaux, mais sans caractère ni calendrier contraignants. Sous la pression en particulier des Etats-Unis et de la Chine, la sûreté reste en conséquence largement une question de souveraineté nationale.

L'énergie atomique reste un pan essentiel de la stratégie énergétique des pays industrialisés, comme les Etats-Unis ou les grands pays européens. La France est ainsi dépendante à 75 % du nucléaire pour son approvisionnement en électricité, un record mondial, la Grande-Bretagne pour 15 %.

Toutefois l'Allemagne, la Suisse et l'Italie se sont prononcées pour une sortie de l'énergie atomique. La plupart des "autres pays ne sont pas aussi riches que l'Allemagne" et ne peuvent pas se permettre de renoncer à l'atome, souligne pour sa part Hans-Holger Rogner

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/23/malgre-fukushima-l-aiea-promet-90-nouveaux-reacteurs-nucleaires-d-ici-2030_1576565_3244.html#xtor=AL-32280308






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires   Dim 1 Juil - 15:53

Japon: un réacteur nucléaire remis en service
Le troisième réacteur de la centrale nucléaire japonaise d'Ooi


Citation :
Le troisième réacteur de la centrale nucléaire japonaise d'Ooi a été remis en marche dimanche, rapporte la compagnie Kansai Electric Power, gérant du site.

Le quatrième réacteur de la centrale d'Ooi doit être relancé le 17 juillet. Il s'agit du premier réacteur lancé au Japon depuis la catastrophe de Fukushima, survenue en mars 2011. Jusqu'à l'accident, l'énergie nucléaire représentait près d'un tiers des approvisionnements en énergie du pays.

La centrale d'Ooi a été mise hors service pour travaux de maintenance avant l'accident de Fukushima. La population locale ainsi que les écologistes étaient hostiles à son redémarrage. Toutefois, les autorités ont donné leur feu vert à sa remise en service.

Le 5 mai dernier, le Japon est resté sans énergie nucléaire, l'ensemble des réacteurs ayant été désactivés.

Un séisme de magnitude 9,0, suivi par un puissant tsunami, a frappé le Japon le 11 mars 2011. La catastrophe, appelée dans le pays le Grand tremblement de terre de l'est, a fait plus de 19.000 morts et disparus. Les accidents survenus dans la centrale de Fukushima ont provoqué plusieurs fuites radioactives. L'élimination des conséquences durera de 30 à 40 ans.
http://fr.rian.ru/business/20120701/195215846.html
trop fort ces japonais






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires   Dim 28 Juil - 17:27

Nucléaire : les énormes mensonges de Tepco sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima



Citation :
Plus de deux ans après la catastrophe de Fukushima, la multinationale Tepco, en charge de la centrale, est rattrapée par des révélations quant aux véritables effets des radiations sur les employés du site. Le moment est pour le moins mal choisi, alors que le Premier ministre japonais s'évertue à vanter les mérites du nucléaire pour l'avenir économique du Japon.
La catastrophe nucléaire survenue en mars 2011 au Japon ne cesse depuis de provoquer des remous au sein l’industrie nucléaire autrefois omniprésente et omnipotente – mais également parmi les agences gouvernementales qui l’ont aidée et soutenue. Pourtant, ces dernières continuent à rester discrètes et à minimiser les conséquences de la triple explosion des réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi. Dernière révélation en date : le nombre d’ouvriers ayant développé des cancers - induits par l’inhalation de substances radioactives ayant affecté leur glande thyroïdienne dans les premiers temps survenus après la catastrophe - serait en fait onze fois supérieure à celui annoncé en décembre.

Ce ne sont pas 178 employés, comme l’a affirmé la multinationale TEPCO, renflouée et contrôlée en partie par l’Etat, mais 1973 employés qui auraient déclarés un cancer, selon les informations apprises par l’Asahi Shimbun.

En dépit de son prestige et de sa puissance d’autrefois, couacs et imprévus se sont accumulés pour TEPCO, laissant l’opérateur désœuvré. Par exemple, à la mi-mars, TEPCO a révélé qu’un mois plus tôt, un poisson avec un taux de 740 000 becquerels de césium radioactif par kilo a été retrouvé à proximité de la centrale. C’est 7 400 fois la limite officielle imposée par les règles gouvernementales en matière de sécurité alimentaire, un niveau jamais mesuré par TEPCO. Le précédent record enregistré par l’entreprise sur un poisson s’élevait à 510 000 becquerels. Et dire qu’ils font partie de la chaîne alimentaire…

Plus tôt dans la semaine, des chercheurs ont établi que plusieurs loups de mer péchés au (...)lire la suite sur Atlantico
http://fr.news.yahoo.com/catastrophe-nucléaire-énormes-mensonges-tepco-conséquences-catastrophe-fukushima-081240215.html
Revenir en haut Aller en bas
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires   Lun 29 Juil - 16:36

un lac souterrain radioactif découvert près de la centrale nucléaire



Citation :
Un lac souterrain radioactif contenant plus de 5.000 tonnes d'eau contaminée a été découvert près de la centrale nucléaire de Fukushima, frappée en mars 2011 par un tremblement de terre inédit, rapporte lundi l'opérateur TEPCO dans un communiqué.

Selon le communiqué, la teneur de tritium radioactif est de 8,7 millions de beckerels par litre, dépassant de 145 fois la norme. L'eau s'est accumulée dans une cavité au-dessous du deuxième réacteur pendant le tsunami, provoqué par le séisme de mars 2011.

Il est à noter que les experts japonais ont déjà exprimé leur préoccupation au sujet de la haute teneur en tritium des eaux océaniques autour de la centrale, provoquée, selon eux, par des fuites.

La semaine passée, les représentants de TEPCO ont pour la première fois ouvertement reconnu la présence de fuites d'eau radioactive dans le Pacifique.

Les accidents survenus le 11 mars dernier dans la centrale de Fukushima-1 ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 30 km autour de la centrale.

http://fr.rian.ru/world/20130729/198887688.html






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires   

Revenir en haut Aller en bas
 

Malgré Fukushima, l'AIEA promet 90 nouveaux réacteurs nucléaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EDF signale une anomalie dans 19 de ses réacteurs nucléaires
» Animal Crossing New Leaf et ses nouveaux "Acteurs"!
» Application Isotope Browser (Section des Données Nucléaires de l'AIEA)
» les nouveaux profiteurs
» Mes nouveaux achats, dont Venomous Villains !! :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire :: le nucléaire Algérien et étrangéres
-