Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 nucléaire dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: nucléaire dans le monde   Mer 31 Aoû - 19:54

En 2011, après l'accident nucléaire de Fukushima et la déclaration de l'arrêt définitif des réacteurs Fukushima 1 à 4 le 20 mai 2011, 440 réacteurs de puissance fonctionnent dans 30 pays différents dans le monde. 64 réacteurs nucléaires sont par ailleurs en construction[1]. A eux seuls quatre pays (États-Unis, France, Japon et Russie) disposent de 248 réacteurs soit 56% du nombre total de réacteurs dans le monde.

La répartition par filière est la suivante : 271 réacteurs à eau pressurisée, 88 Réacteurs à eau bouillante, 47 réacteurs à eau lourde pressurisée, 1 réacteur à neutrons rapides, 18 réacteurs refroidis au gaz (GCR) et 15 réacteurs refroidis à l'eau légère et modérés au graphite (LWGR).

Le tableau ci-dessous récapitule le nombre de centrales et de réacteurs nucléaires en activité en 2011[2]. Il ne tient pas compte des réacteurs de recherche.

L'âge de chaque réacteur a été évalué par différence entre le mois de mai 2011 et la date de raccordement au réseau (et non de mise en service commerciale). L'âge moyen pour un pays est la moyenne des âges des réacteurs du pays. La durée de vie pour lesquels les réacteurs sont calculés est en général de 40 ans. Au-delà de cette limite, des inspections de l'état de chaque réacteur par l'autorité de sûreté de chaque pays sur la base du référentiel de sûreté alors en vigueur permet de statuer sur la prologation de service de chaque réacteur ou sur son arrêt. Sont ainsi indiqués dans le tableau les nombres de centrales par pays d'âges respectivement supérieurs à 30 ans et à 40 ans. L'âge moyen du parc de réacteurs nucléaires est ainsi de 24,4 ans. En 2011 95 réacteurs ont plus de 30 ans d'âge et 8 sont vieux de plus de 40 ans.



PaysNb centralesNombrede réacteursREPREBRELPRNRGCRLWGRRangen nbréacteursAge moyen(mai 2011)Nb réact> 30 ansen 2011Nb réact> 40 ansen 2011Monde19944027188471181525,4917
USA7010469350000131,510
France19585800000226,2160
Japon155024260000324,6152
Russie103216001015428,2170
Corée du sud4211704000517,510
Inde7200218000617,242
Royaume Uni10191000180730,310
Canada5180018000827,241
Allemagne12171160000929,270
Ukraine41515000001022,300
Chine5141202000118,300
Suède5103700001232,370
Espagne686200001328,011
Belgique277000001431,230
Rép tchèque266000001519,800
Taïwan362400001529,720
Suisse453200001736,141
Finlande142200001832,240
Hongrie144000001825,900
Slovaquie244000001819,200
Pakistan232010002116,910
Afrique du sud122000002226,500
Argentine220020002232,610
Brésil122000002220,000
Bulgarie122000002221,600
Mexique120200002219,300
Roumanie12002000229,300
Arménie111000002831,310
Pays-Bas111000002837,810
Slovénie111000002829,600
Puissance installée et produite

Le tableau ci-après présente les puissances installées par pays ainsi que l'énergie d'origine nucléaire ou totale produite en 2010 par chaque pays telles qu'elles ressortent de la base de données des réacteurs établie et mise continuellement à jour par l'Agence internationale de l'énergie atomique[1].

En 2011 les 440 réacteurs nucléaires installés peuvent ainsi produire une puissance nette de 369 GW.

En 2010, l'énergie électrique d'origine nucléaire produite par la totalité des réacteurs en activités dans l'année a été de 2 588 TWh. Elle représente 16,5 % de la production totale d'énergie électrique, toutes origines confondues (thermique, hydraulique, éolien, solaire et géothermique), qui s'est élevée à 15 647 TWh.



PaysNb centralesNb réacteursPuissance nucléaire nette installée (MW)Energie Totale produite en 2010 (TWh)Energie nucléaire produite en 2010 (TWh)taux nucléaire national (2010)taux nucléaire mondial (2010)Rg mondial en puissance installéeRg en production 2010Rg en taux du nucléaire 2010Monde199440368 85715 6462 588
USA70104100 747412080719,6 %31,2 %1117
France195863 130550,3407,974,1 %15,8 %221
Japon155044 104955,8279,229,2 %10,8 %3313
Russie103221 743907,4155,117,1 %6, %4419
Corée du sud42118 706440,9141,932,2 %5,5 %6512
Inde7203 98771920,52,9 %0,8 %151727
Royaume Uni101910 137360,356,415,7 %2,2 %91120
Canada51812 569565,585,215,1 %3,3 %8721
Allemagne121720 48048813327,3 %5,1 %5615
Ukraine51513 107174,283,848,1 %3,2 %784
Chine5148 438422876,81,8 %2,10 %11929
Suède5109 036144,555,138,1 %2,1 %10127
Espagne687 450294,959,320,1 %2,3 %121016
Belgique275 90289,445,751,1 %1,8 %13133
Rép tchèque263 67879,526,433,2 %1,0 %161410
Taïwan364 98014
Suisse453 23866,325,238,0 %1,0 %17158
Finlande142 6967721,928,4 %0,8 %181614
Hongrie141 88935,214,842,0 %0,6 %20195
Slovaquie241 76226,113,551,7 %0,5 %22212
Pakistan2342598,62,62,6 %0,1 %292828
Afrique du sud121 800249,312,95,2 %0,5 %232223
Argentine22935113,36,75,9 %0,3 %262422
Brésil121 884474,914,53,1 %0,6 %192026
Bulgarie121 9064615,233,0 %0,6 %211811
Mexique121 300155,95,63,6 %0,2 %252524
Roumanie121 30054,910,719,5 %0,4 %242318
Arménie113755,92,338,1 %0,1 %30296
Pays-Bas114871113,83,4 %0,1 %282725
Slovénie1166614,45,437,5 %0,2 %27269

Réacteurs en projet et besoins en uranium

La world nuclear association, une association regroupant la profession du nucléaire, actualise périodiquement la liste des réacteurs en service, en construction, en projet et envisagés. Cette liste est élaborée à partir des données de l'AIEA et des ses propres données. La légende des données est la suivante[3] :


  • En service = Connecté au réseau
  • En construction = le premier béton du réacteur a été coulé, ou la plupart des infrastructures sont en place
  • Planifié = Projets approuvés et financé, dont la connexion au réseau est envisagée dans les 8 à 10 ans,
  • Envisagé = Projet qui a fait l'objet d'une proposition de programme ou de site, dont la connexion au réseau est envisagée dans les 8 à 10 ans.

Selon cet organisme, au 1e juin 2011, 441 réacteurs étaient en service[4], 60 en construction, 155 planifiés et 338 envisagés.

Les besoins en uranium pour l'année 2011 sont évalués au niveau mondial sensiblement à 69 000 tonnes, correspondant à 81 338 tonnes d'oxyde d'uranium U3O8. A ce rythme, les réserves mondiales d'uranium permettent de couvrir 31 ans de production.



  1. Electricité nucléaire produite en 2009Réacteurs en serviceRéacteurs en constructionRéacteurs programmésRéacteurs envisagésBesoins en uranium (2011)TWh%NbMwe netNbMwe brutNbMwe brutNbMwe brutTonnes UMonde2 56013,8441376 4476062 994155171 785338384 35568 971
    USA798,720,2104101 22911 21867 2002838 60019 427
    France391,775,25863 13011 72011 72011 1009 221
    Japon263,128,95144 64222 7561013 77256 7608 195
    Russie152,817,83223 084108 9601416 0003028 0003 757
    Corée du Sud141,134,82118 71655 80068 400003 586
    Inde14,82,2204 38553 9001815 7004049 0001 053
    Royaume Uni62,917,91910 9620046 680912 0002 235
    Canada85,314,81812 67921 50033 30033 8001 884
    Allemagne127,726,11720 3390000003 453
    Ukraine77,948,61513 1680021 9002022 8002 037
    Chine65,71,91411 2712628 7105259 990115116 0004 402
    Suède5034,7109 3990000001 537
    Espagne50,617,587 4480000001 458
    Belgique4551,775 9430000001 052
    République tchèque25,733,863 7220022 40011 200680
    Taiwan39,864 92722 70011 3501 344
    Suisse26,339,553 252000034 000557
    Finlande22,632,942 72111 7000023 000468
    Hongrie14,34341 880000022 200295
    Slovaquie13,153,541 81628800011 200267
    Pakistan2,62,7372500268022 00068
    Afrique du Sud11,64,821 800000069 600321
    Argentine7,672935174527731740208
    Brésil12,2321 90111 4050044 000311
    Bulgarie14,235,921 9060021 90000275
    Mexique10,14,821 600000022 000247
    Roumanie10,820,621 3100021 3101655175
    Armenie2,34513760011 06056
    Pays-Bas43,71485000011 000107
    Slovenie5,537,91696000011 000145
    Bangladesh00000022000000
    Belarus00000022000220000
    Chili00000000444000
    Corée du Nord000000001950
    Egypte00000011000110000
    Indonesie00000022000440000
    Iran000011000220001300150
    Israel00000000112000
    Italie0000000010170000
    Jordanie000000110000
    Kazakhstan000000260026000
    Lithuanie1076,2000000117000
    Malaisie00000000112000
    Pologne00000066000000
    Thailande00000000550000
    Turquie00000044800456000
    UAE0000004560010144000
    Vietnam0000002200012130000


Pays possédant le plus de réacteurs

Les pays sont rangés par ordre d'importance du parc des réacteurs de production.
A eux seuls, trois pays (les États-Unis, la France et le Japon) comptent 49 % des sites nucléaires et produisent 57 % de l'électricité provenant des centrales nucléaires


http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_r%C3%A9acteurs_nucl%C3%A9aires








Dernière édition par air-force le Mer 25 Déc - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: nucléaire dans le monde   Ven 2 Sep - 22:38

Interdiction des essais nucléaires : L’ONU appelle 9 pays à ratifier le Traité



La porte-parole de la Commission préparatoire de l’Organisation du traité d’interdiction totale des essais nucléaires (OTICE), Mme Annika Thunborg, a appelé jeudi 9 pays à ratifier ce Traité.



La porte-parole de la Commission préparatoire de l’Organisation du traité d’interdiction totale des essais nucléaires (OTICE), Mme Annika Thunborg, a appelé jeudi 9 pays à ratifier ce Traité. Jusqu’à présent, 182 pays ont signé le Traité et 154 l’ont ratifié. Mais l’entrée en vigueur de cet instrument juridiquement contraignant est suspendue à la ratification de neuf pays : les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, le Pakistan, Israël, l’Egypte, la RPDC, l’Iran et l’Indonésie. ‘‘Ces pays doivent ratifier le Traité pour que les essais nucléaires soient interdits une fois pour toutes’’, a martelé Mme Thunborg lors d’une conférence de presse à l’occasion du 50e anniversaire de la reprise des essais nucléaires en 1961. Mme Thunborg intervenait en prévision de la Conférence en vue de faciliter l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction totale des essais nucléaires, qui aura lieu au siège des Nations unies le 23 septembre en cours, en présence d’une centaine de ministres

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/16284






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: nucléaire dans le monde   Lun 26 Sep - 22:22

Interdiction des essais nucléaires : M. Medelci appelle les pays non signataires à s’acquitter de leur obligation

Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, a appelé, vendredi à New York, les pays qui n’ont pas encore signé le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) de s’acquitter de leur obligation.

Citation :
Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, a appelé, vendredi à New York, les pays qui n’ont pas encore signé le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) de s’acquitter de leur obligation. Intervenant à la 7e conférence en vue de faciliter l’entrée en vigueur du TICE, tenue dans le cadre de la 66e Assemblée générale de l’Onu, le chef de la diplomatie algérienne a lancé cet appel en soulignant la responsabilité toute particulière des neuf pays dont la ratification est nécessaire à la mise en œuvre du Traité, et celle encore plus spécifique des puissances détentrices de l’arme nucléaire. Il est à souligner que parmi ces neuf pays, il y a ceux qui ont signé, mais qui refusent de ratifier (Etats-Unis, Israël, Indonésie, Iran, Egypte et Chine), et ceux qui n'ont ni signé ni ratifié (Pakistan, Inde et Corée du Nord). Jusqu'à maintenant, il y a 182 pays signataires et 155 ratifications. Pour lui, l’universalité de cet instrument et le parachèvement de l’édification de l’Organisation d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) se retrouvent toujours bloqués. Dans ce sens, il a émis des craintes que cette situation de blocage du processus de ratification pourrait bien constituer une source de préoccupation pour la communauté internationale, dans le cas où le régime de vérification était empêché de remplir ses fonctions en l’absence de l’organe justifiant son existence. Le ministre a soutenu que ''l’Algérie, qui porte encore les stigmates humaines et environnementales des essais nucléaires effectués sur son territoire par la puissance coloniale, apprécie à sa juste valeur la place de ce Traité dans l’architecture institutionnelle du désarmement et de la non-prolifération nucléaires''. ''C’est pourquoi l’Algérie, en tant que pays ayant déjà ratifié le TICE, ne peut que soutenir et encourager les efforts visant à donner au Traité une existence formelle et effective'', a-t-il expliqué. Dans son intervention, M. Medelci a rappelé l’appel lancé par les participants au 2e colloque international d’Alger en 2010, sur les conséquences des explosions nucléaires au Sahara algérien, pour l’organisation sous l’égide de l’Onu d’une conférence internationale pour la prise en charge des sites d’essais nucléaires dans le monde et pour proclamer la période 2012-2021 comme ''Décennie internationale pour le nettoyage, la réhabilitation et le développement durable des régions affectées par les essais nucléaires dans le monde''.
Rappelant, par ailleurs, l’entrée en vigueur depuis 2010 du Traité de Pelindaba qui fait de l’Afrique une zone exempte d’armes nucléaires, M. Medelci a considéré qu’il était important que le secrétariat technique du TICE accompagne les organes naissants de ce Traité en vue d’élargir les capacités de l’Afrique à bénéficier des applications civiles du système de vérification

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/17158






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: nucléaire dans le monde   Mar 6 Déc - 19:29

Riyad pourrait envisager l’acquisition de l’arme nucléaire

Le prince saoudien Turki Al Fayçal, un membre de la famille régnante, a évoqué hier la possibilité pour l’Arabie Saoudite de se doter de l’arme nucléaire, rapporte l’AFP.

Citation :
Une option envisagée alors que la course aux armes de destruction massive entre Israël et l’Iran est à son paroxysme. «Tous nos efforts et ceux du monde ayant échoué à convaincre Israël de renoncer à ses armes de destruction massive, mais aussi l’Iran, il est de notre devoir à l’égard de nos peuples d’envisager toutes les options possibles, y compris l’acquisition de ces armes», a déclaré le prince Turki, ancien chef de renseignement saoudien, lors d’un forum sur la conjoncture régionale à Ryad. «Une catastrophe touchant l’un de nous s’abattra sur nous tous», a prévenu le prince. Le royaume saoudien, qui redoute une dimension militaire du programme nucléaire de l’Iran et dénonce constamment la puissance d’Israël en la matière, a multiplié les démarches pour développer de l’énergie nucléaire, officiellement à «usage pacifique». En juin, un coordinateur de l’organisme saoudien du nucléaire civil, Abdel Ghani Malibari, cité par la presse locale, a annoncé que Riyad entend construire 16 réacteurs nucléaires civils dans les 20 prochaines années pour un coût de quelque 80 milliards de dollars.


Washington pour le renforcement des sanctions contre Téhéran


En visite ce même jour en Corée du Sud, le conseiller spécial du département d’Etat à la lutte contre la prolifération nucléaire et au contrôle des armements, Robert Einhorn, a appelé les alliés de Washington à renforcer leurs sanctions contre l’Iran. Sanctions liées à son programme nucléaire. Il a estimé impératif pour les alliés de délivrer un «message clair et unanime». «La situation en Iran est devenue de plus en plus inquiétante ces derniers mois», a-t-il dit, accusant Téhéran de montrer «peu d’intérêt dans une négociation sérieuse sur ses programmes nucléaires».Téhéran «viole ses obligations internationales». De ce fait, «il devient un Etat paria». Robert Einhorn a plaidé pour un embargo sur les produits pétrochimiques iraniens, à l’exception du pétrole. Les Etats-Unis n’ignorent pas les «besoins en sécurité énergétique de pays» importateurs nets comme la Corée du Sud, a-t-il souligné. Séoul a annoncé une série de sanctions contre l’Iran en septembre 2010, mais celles-ci ne touchent pas le pétrole qui assure 10% des besoins du pays.


Le royaume saoudien et le Qatar rassurent


Cela dit, hier, deux monarchies absolues du Golfe, à savoir le Qatar et l’Arabie Saoudite ont rassuré les Occidentaux et leurs alliés quant à l’augmentation de leur production pétrolière pour couvrir l’offre et empêcher la flambée des prix sur le marché.
Ainsi, l’émir du Qatar a déclaré que l’offre d’hydrocarbures des pays exportateurs arabes ne serait pas affectée par les troubles politiques au Moyen-Orient. «Les événements dans la région arabe ont provoqué des inquiétudes concernant l’offre d’énergie. Nous pensons que l’offre va surmonter les crises au Moyen-Orient», a indiqué l’émir Khalifa Ben Hamad Al Thani en ouvrant le 20e Congrès mondial du pétrole (WPC) à Doha. «Je veux insister sur l’engagement pris (...) de maintenir l’offre de pétrole», a-t-il ajouté. A son tour, le ministre saoudien du Pétrole, Ali Al Nouaïmi, a annoncé que la production de son pays dépasse actuellement les 10 millions de barils par jour de brut et de condensats, et assuré que le royaume est prêt à compenser toute pénurie.

«L’Arabie produit actuellement plus de 10 millions de pétrole brut et de condensats de gaz», a déclaré le ministre dans un discours prononcé en son nom par un conseiller de son ministère devant les participants à un forum sur la conjoncture régionale à Riyad. Le ministre a indiqué que le royaume est soucieux de «la stabilité du marché» et qu’il utiliserait sa capacité de réserve pour «répondre à une pénurie dans l’offre ou à une hausse inattendue dans la demande». «Cette politique se poursuivra au cours des prochaines décennies», a ajouté le ministre.

Au-delà des assurances de ces monarchies du Golfe relatives à la stabilité, les déclarations de Riyad et de Doha et une réponse à Téhéran aux sanctions de Washington, l’Union européenne (UE) et leurs alliés relatives à son programme nucléaire. En effet, le chef de la commission économique du Parlement iranien, Arsalan Fathipour a déclaré dimanche : «Si les Etats-Unis et certains pays européens imposent des sanctions contre le pétrole et le gaz iranien, le prix du baril du pétrole grimpera à 250 dollars.» Avec les ambitions déclarées de Ryad de se doter de l’arme nucléaire, la situation ne fera que se compliquer davantage au Moyen-Orient. L’Iran est déjà accusé de vouloir se doter de l’arme atomique. Israël est une puissance en la matière, mais Tel-Aviv l’a toujours nié et voit en les ambitions de Téhéran comme un danger pour sa sécurité. Riyad aussi. Les Occidentaux sont inquiets des ambitions militaires de Téhéran. Un pays belliqueux à leurs yeux qu’il faut empêcher de se doter d’un arsenal nucléaire
http://www.elwatan.com/international/riyad-pourrait-envisager-l-acquisition-de-l-arme-nucleaire-06-12-2011-149948_112.php






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: nucléaire dans le monde   Mar 6 Déc - 20:04

et bien cela promet des rebondissements,
avec l'iran cela a pour effet champignon c'est le cas de le dire Arrow






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.forumotion.com/
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: nucléaire dans le monde   Mar 25 Juin - 18:17

Traité START-3








Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.forumotion.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nucléaire dans le monde   

Revenir en haut Aller en bas
 

nucléaire dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le nucléaire dans la marine nationale
» Nucléaire dans le Cotentin
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» Sources et centrale nucléaire ...
» Ventilation nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire :: le nucléaire Algérien et étrangéres
-